Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 22:41

        Je ne parle que de mes états intérieurs et je suis totalement conscient de ne parler que de moi même, je préfère en préambule qu'on comprenne que rien n'est tourné contre une personne particulière. Mais j'avoue que je suis dépassé des miroirs et ne vois pas ce que je peux faire seul.

              Mon chemin m'a contraint ou a le mérite, de m'avoir fait écouter un grand nombre de point de vue sur le monde : du gauchard revendicatif en passant par l'altermondialiste scandalisé, au fascho de base, du spiritueux namasté qui veut tout voir en rose au complotiste qui ne voit que contrôle et manipulation derrière chaque chose, du religieux traditionaliste à ceux qui rejettent toutes traditions en force, y voyant la cause de nos verrous. Bref, j'ai tenté d'être ouvert aux discours qui s'opposent.

                  Le bilan que je m'en fait me dépasse, à chaque fois la personne a raison et a tord en même temps. Tout est paradoxale.



              Je vais prendre un exemple qui m'a marqué : Les lignes électriques.

              Déjà l’électricité, vu d'un positiviste, est un sacré apport au confort individuel, je ne vais pas détailler comme cela est plus qu'utile dans nos quotidiens.
              Mais d'un point de vue historiquo-complotiste, on peut voir que cela s'est imposé en écrasant les pans de recherches, sur les énergies libres en meilleur exemple (les travaux de Tesla servant militairement). Ces choix révèlent les conflits d’intérêts de ceux qui financent, et là, on tombe vite sur les banksters, voir plus fou, si on accepte les théories qui se veulent plus holistiques. Bref, un bouc émissaire qui réveille beaucoup de violence chez chacun mais qui unifie tout le monde vers un but commun. Donc quelque part on va tomber sur des responsables qui font que nous pourrions peut-être vivre matériellement de manière plus confortable, le mérite sera de pousser à une autonomie pour ne plus être soumis, à des recherches de voix alternatives.
              Cependant, ces point de vue sont limités de plusieurs manières. D'une part, pour quelqu'un qui croit à ce qu'on lui a inculqué à l'école, c'est à dire que l'homme vit un progrès matériel, certes avec ses dérives, ces théories auront au moins le mérite de lui montrer que croire en la politique et l'histoire officielle s'apparente à la  croyance au père noël. Pour celui qui ne franchit pas ce cap, il aura au moins le mérite d'accepter le monde tel qu'il est et de faire avec, parce qu'en définitive, on en est là, le célèbre : "mais qu'est ce que je peux y faire" et de ne pas perdre son énergie dans un combat factice lui permettant de se concentrer sur sa propre vie et peut-être l'essentiel. De l'autre part, d'un point de vue spirituel on aura les deux écoles. Certains vont aller combattre le mal, le diable, déjà en le dénonçant, mais au moins eux, le regardent droit dans les yeux, sans compter qu’ils ne nient pas leur sentiment d'indignation, ils ne seront pas étonnés d'apprendre l'effet des ondes électro-magnétiques sur le vivant, enfin tout genre d'information qui pétrifie. Les autres ne verront pas le mal, soit parce que dévots, ils ne s’intéressent pas à ces sujets, soit parce que de toute façon nous transmutons, enfin nos corps s'adaptent. Les premiers seront absorbés par le sacré et auront au moins le mérite de le rappeler, les seconds vont parler de miroir, de karma ou encore d'évolution nécessaire, avec une forme de foi aveugle, parce que ne voyant pas vraiment comment justifier en détail la crise du monde moderne. Il est fréquent, sur ces derniers discours, qu'il y ait le paradoxe de regarder le miroir mais de ne pas creuser l'aspect magouillo-asservissement qui montre de bien bas fonctionnements de nos psychés, de nos ambitions mal placées, enfin du degré de complexité que renvoie le fonctionnement pyramidal de la société quand on cherche à le disséquer.


              Je m'arrête là, pour montrer qu'il y a toujours un aspect intéressant et un aspect limité à chaque point de vue, parce que d'un coté je ne vois pas comment je pourrais tous les voir du haut de mon petit cerveau, mental, et puis surtout quitte à faire une sorte de socio de comptoir, autant le faire vraiment accoudé avec un coup à boire ! ( j'aurais pu rajouter la vision où le temps n'existe pas, le monde une illusion, etc...)

              Par contre je tenais à finir ce petit éventail des possibles par l'aspect miroir parce que simplement, pour revenir aux lignes électriques, il me semble simple.
              Que font-elles à part tous nous relier !!! Pas partout sur Terre, mais même la petite maison isolée au fin fond de la campagne, elles vont la chercher. En plus elles ne nous jugent pas, petits, gros, juifs, noirs, beaufs, savants ( sans référence à Coluche !).
              Par contre nos rapports sont vraiment électriques. Imaginons que la simple liste de personnes clichées donnée juste avant, nous les mettions autour d'une table pour échanger, je crois que tous, moi le premier nous ressentirions pas mal de décharge nous parcourir le dos !

              C'est là que je désespère de chercher l'écho en moi. Je suis conscient qu'en écoutant le discours de chaque personne, j'en tire toujours un bon coté et un mauvais, même si j'avais des préjugés qui faisaient pencher la balance sur un seul aspect, même si cela n'est pas forcément immédiat. Je suis également conscient que si j'avais vécu la vie de n'importe qui sur Terre, avec exactement ses bons moments et ses déboires, je serais exactement comme cette personne, puisque rien n'aurait construit mon point de vue actuel.
        Alors pourquoi faut il que je ramène ma science indiquant que finalement mon chemin est Le chemin, ou que mon point de vue est Le point de vue, même parfois de manière pernicieuse puisque je vais dire à mon interlocuteur un truc du style " chacun son chemin". Puis finalement, je vais souligner un détail contradictoire, où vraiment intérieurement, voir extérieurement, je vais rabaisser l'autre en formulant : " il n'a vraiment rien compris".



              Bref à quand vais-je passer à un mode de communication où je n'aurais plus à me prendre ou mettre un coup de jus........

Partager cet article

Repost 0
Published by trans-maitre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de trans-maitre
  • Le blog de trans-maitre
  • : Synthèse d'un état des lieux de notre société
  • Contact

Recherche

Liens